Victoire et déception au China Grand Rally



Victoire et déception au China Grand Rally
Une course n'est jamais jouée d'avance, le Team SMG ne connait que trop cette réalité...

Alors qu'ils comptaient une confortable avance au classement général, Carlos Sousa et Miguel Ramalho ne verront pas l'arrivée de l'ultime spéciale.

Parti en tête, l'équipage Portugais a contrôlé sur les premiers kilomètres, ne prenant aucun risque pour ne pas anéantir tout ce qu’il avait construit depuis le départ de Pékin.
 
Au kilomètre 70 pourtant, le Great Wall N°101 est arrêté sur le côté de la piste.
 
Leader incontestable du China Grand Rally jusque-là, Sousa ne peut repartir. Cet incident mécanique vient lui enlever une victoire qui lui tendait les bras.
 
Cet abandon profite évidemment à Zhou Yong, deuxième de la spéciale du jour.
 
En sortant de sa voiture, le chinois ne pouvait laisser pourtant exprimer pleinement sa satisfaction, embarrassé par la mésaventure de son coéquipier.

Ses mots à l'arrivée : " Sur un rallye-raid, tout peut arriver jusqu’à la dernière minute. On a gagné la première édition du China Grand Rally mais j’ai du mal à exprimer ma joie. Nous n’avons eu aucun souci majeur, la voiture a été parfaite du début à la fin. Les road-books étaient tous parfaits, et les paysages sublimes.  Nous serons là l’année prochaine pour défendre notre titre ! "
 
Faute de doublé, le Team remporte une belle victoire, mêlée bien sûr de déception pour un Carlos Sousa qui aurait mérité mieux.

Informations et photos : Hubert Auriol / www.autonewsinfo.com

Victoire et déception au China Grand Rally

Lundi 30 Septembre 2013

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Septembre 2013 - 13:26 Sousa confirme

Mercredi 25 Septembre 2013 - 22:13 Yong Zhou se lâche