Un week-end pluvieux en Corse...



Comme annoncé, le 1er Cap Corse Historic Rally s'est déroulé essentiellement sous la pluie, compliquant un peu plus la tâche des prétendants à la victoire.

Lors du départ donné samedi matin, le choix de pneus s'avérait déterminant. La pluie était arrivée dans la nuit mais les routes semblaient plutôt sèches. Allait-il repleuvoir rapidement ?

Philippe Gache répond présent dès le premier chrono : deuxième temps à 6" d'Oreille après 12km. La spéciale suivante en compte plus de 28 et Philippe choisit de garder des pneus mixtes. La route est sèche... il se dit qu'il ne sera pas dans le coup. Les résultats tombent : il signe le scratch, ex-aequo avec Christophe Vaison ! Après la première boucle, la Mazda pointe à 4" d'Alain Oreille.

Vaison s'impose dans l'ES3, Gache est second à 5" et prend la tête de la course. Les écarts sont insignifiants : Vaison et Oreille ne comptent que 2" de retard.

Alors que la RX7 se montrait redoutablement efficace, des petits soucis vont malheureusement contrarier son équipage. Le désembuage fait des caprices, ce qui va considérablement gêner Philippe dans l'ES4. Il concède 36" à Vaison et Oreille qui réalisent le meilleur temps.

Les choses ne s'arrêtent pas là. Des coupures moteur incessantes dues à une mauvaise alimentation électrique sur un des deux rotors va contraindre Philippe à renoncer. Tout ça pour un misérable fusible...

Les deux autres autos rentrent sans encombres, ou presque, à Macinaggio. Daniel Desbrueres a frotté un peu l'avant de sa Mazda mais rien d'inquiétant.

La RX7 de Gache réparée reprend le départ dimanche matin et signe d'entrée de jeu le scratch. Sans prétention au classement, le but est à présent d'engranger les meilleurs temps. Vaison fait mieux qu'Oreille et lui chipe la tête du rallye. La suivante, l'ES8 entre Pino et Cagnano, compte 35,5km. La Mazda est de nouveau la plus véloce. Oreille fait le même temps et prend 38" d'avance sur Vaison. Il est de nouveau premier, une position qu'il ne lâchera plus désormais.

La spéciale numéro 9 est remportée par Vaison, Philippe est deuxième à 2". La Mazda ne rejoindra pas l'arrivée de la dernière spéciale, le pare-brise ayant refait des siennes...

Catherine et Daniel Desbrueres terminent en 26ème et 27ème positions.

C'est donc un bilan quelque peu frustrant pour Philippe Gache et Vincent Landais. Le duo s'est montré particulièrement efficace et la victoire aurait été accessible... Le trio de tête s'est livré une somptueuse bagarre que les autres concurrents n'ont pu suivre que de loin. La Mazda RX7 a encore une fois montré qu'elle avait sa place pour jouer les premiers rangs en VHC.

Bravo à Alain et Sylvie Oreille pour leur incontestable victoire. Christophe Vaison et Stéphane Poudrel, qui n'ont pas démérité, complètent le podium final.

Mardi 1 Mars 2016

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Octobre 2017 - 20:30 Mazda RX-7 : les impressions d'Alexandre Leroy

Lundi 9 Octobre 2017 - 21:40 Pierre l'a fait : deuxième du Tour de Corse !