Quatre sur quatre !



Quatre sur quatre !
Le combat s'annonçait âpre, il a malheureusement tourné court...

Philippe signe d'entrée le premier scratch du jour, augmentant son avance de 25 secondes sur Erik Comas qui promettait néanmoins de lui tenir tête. C'était sans compter sur l'injection de la Stratos qui rend l'âme dans la foulée... pour Erik le Tour est fini.

Dommage, Philippe aurait aimé poursuivre la bagarre. Il ne lâchera rien quand même et enchaîne les meilleurs temps pour finalement s'adjuger les quatre ES de la journée.

En comparant les temps des spéciales identiques à l'an dernier, Nicolas Rivière s'aperçoit que le rythme est plus élevé. Il faut cravacher pour contenir Jean-Claude Andruet qui maintient la pression.

La voiture fonctionne bien, les pneus Pirelli se révèlent efficaces et l'équipage se régale, que demander de mieux ?!!

Au général, les écarts sont creusés. La 911 SMG devance celle d'Andruet de près de 3 minutes, Jean-Charles Rédélé et son Alpine sont à 7 minutes.

Demain, Philippe n'a toutefois pas l'intention de s'endormir mais compte bien rentrer à l'Ile Rousse en vainqueur.

Vendredi 5 Octobre 2012

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Octobre 2017 - 20:30 Mazda RX-7 : les impressions d'Alexandre Leroy

Lundi 9 Octobre 2017 - 21:40 Pierre l'a fait : deuxième du Tour de Corse !