Maroc Historique : une triste édition...



Voici quelques nouvelles du Rallye au 5ème jour de course.

Avant-hier, 3ème étape, les choses avait plutôt bien démarré pour Philippe Gache dans l'ES dite "Les pierres peintes", tout prêt de Tafraoute. Il repartait confiant pour se faire plaisir et remonter au classement.

Immédiatement après avoir signé un bon chrono, l'arbre de transmission cède et la Mazda ne peut aller plus loin...

Fort heureusement, Catherine et Daniel Desbrueres ne rencontrent quant à eux aucune difficulté et profitent des spéciales, plus belles les unes que les autres.

La réparation effectuée, la RX-7 du duo Gache/Rivière repart en super rallye dans l'étape 4. Alain Oreille, qui a lui aussi connu son lot de mésaventures, se surpasse dans l'ES10. Il fait le scratch et seule la Mazda parvient à s'accrocher à déjà plus de trente secondes.

Malheureusement, personne ne retiendra la performance car une bien triste information nous parvient au parc de regroupement. Un tragique accident vient de coûter la vie à Sébastien Bonnisseau, pilote de l'Escort N°42 qui effectuait jusque là une brillante course.

A la demande de l'ensemble des concurrents, l'étape est annulée et les voitures rentrent à Merzouga par la route.

Sans grande euphorie et après un briefing matinal, le rallye a repris ce matin. Les dunes en arrière plan, la première ES du jour était tracée au milieu du paysage lunaire bordant Merzouga.

Privé de direction assistée, Philippe Gache s'élance en se disant qu'à l'époque du Groupe B, les pilotes n'en avaient pas forcément. Une mauvaise idée... Lancée à près de 150 km/h dans une courbe, la RX-7 vient appuyer sa roue arrière sur un monticule de terre. Les roues avant se braquent, impossible de tenir le volant, la voiture part en tonneaux.

La Mazda n'est pas belle à voir mais une satisfaction, l'arceau SMG a joué son rôle. Le Team ne regrette pas d'avoir créé cette cage protectrice. L'équipage n'aura droit qu'à quelques courbatures, un moindre mal au regard de l'état de la voiture.

L'autre Mazda est toujours intacte et poursuit sa course. Elle est arrivée à Ifrane ce soir et tant Madame que Monsieur avaient le sourire aux lèvres. L'objectif est désormais d'aller au bout.

Demain, l'étape fait une boucle pour revenir à Ifrane. L'arrivée sera célébrée à Tanger samedi.
 

Jeudi 21 Mai 2015

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Mai 2017 - 10:40 Etapes 6 et 7 : on y a cru jusqu'au bout...