Etape 3 : des frayeurs mais nous sommes là !



Dès ce matin, la bagarre de la veille reprenait de plus belle. Déchainé, Grégoire De Mevius signait le scratch accentuant un peu plus son avance au général.

Dans la deuxième du jour, une nouvelle nommée Moulay Bouazza, Philippe Gache lui répond et recolle à 7 secondes du belge.

La spéciale est disputée deux fois et la Mazda est de nouveau la plus rapide. Parti trop fort, De Mevius sort tout de suite de la piste et jette l'éponge, roue arrachée.

Dans l'après-midi, c'est Gache qui frôle la correctionnelle. Il sort à son tour dans un virage très piégeux mais parvient à rejoindre la piste. Un des risques lorsqu'on ne peut reconnaitre une étape... Ce sont 40 secondes de perdues et une position de tête concédée à Alain Deveza.

Le pilote de la Porsche signe le meilleur temps dans la dernière du jour et rejoint Ifrane avec 33 secondes d'avance sur Philippe Gache.

Repartis ce matin en super-rallye, Patrick et Guillaume Borne ont réalisé d'excellentes performances tout au long de la journée. Ils se classent chaque fois derrière les hommes de tête et se régalent avec leur RX7.

Demain, direction Bin El Ouidane et son fameux lac avec quatre spéciales à disputer dont la magnifique Khenifra "1000 lacs".

Mardi 9 Mai 2017

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Mai 2017 - 10:40 Etapes 6 et 7 : on y a cru jusqu'au bout...