China Grand Rally 2014 : Cérémonie d'ouverture à la Grande Muraille !



Après une première réussie, le China Grand Rally est de retour pour une édition 2014 qui s’annonce tout aussi riche, tant par la qualité du plateau que par la diversité du parcours concocté par Hubert Auriol et Gilles Picard. L’organisation a vu les choses en grand puisque la Grande Muraille de Chine est le théâtre du lancement du China Grand Rally 2014.
 
Les traditionnelles vérifications administratives et techniques se sont tenues vendredi 29 et samedi 30 août, au pied de la Grande Muraille, plus précisément à Badaling, situé à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Pékin. Badaling est le tronçon le plus connu et le plus visité parmi les nombreux sites qui longent la Grande Muraille. Des millions de visiteurs se pressent chaque année sur ses hauteurs pour admirer un panorama unique.
 
Ces deux jours de vérifications ont été l’occasion pour chacun des engagés de jauger les forces en présence. Force est de constater que, malgré une légère baisse des inscriptions par rapport à l’année précédente, les « ténors » de l’édition 2013 sont pour la plupart de retour et les concurrents très bien préparés. Zhou Yong, vainqueur de la première édition et fraichement débarqué sur un pick-up Overdrive Toyota pour une pige sur le China Grand Rally, tentera de mettre à mal les principaux favoris que sont les deux équipages engagés par le Team Great Wall, préparés par Philippe Gache et son équipe dans leurs ateliers de Fréjus. Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin, flanqués du numéro 102, font figure de favoris. Les deux amis s’attendent à une course épique et piégeuse. « C’est la première fois que je participe à un rallye-raid en Chine. J’ai beaucoup entendu parler des spécificités des déserts ici, grâce à la première édition du China Grand Rally et à la Transorientale notamment. Je dois avouer que je préfère de loin franchir des très grandes dunes. Je crois que je vais être servi… ». Christian ne croit pas si bien dire puisque parmi d’autres passages « incontournables » du désert chinois, le franchissement des « grosses » dunes de Mongolie Intérieure sera bien sûr au programme de ce China Grand Rally 2014.
 
Wei Han sera l’autre pilote Haval. Le chinois a fait des étincelles l’année dernière en terminant deuxième du classement général, à l’époque sur un Nissan Navara jaune. Cette excellente performance lui a permis de se faire remarquer par la direction chinoise de Great Wall, et c’est tout naturellement qu’il occupera le deuxième baquet du team. « Je suis assez surpris de ce qui m’arrive. Piloter cette voiture est pour moi un aboutissement. Je ferai tout pour être à la hauteur de la confiance qui m’est accordée. »  La lutte s’annonce serrée entre les deux coéquipiers.
 
Miao Ma sur son Nissan M05 préparé par l’équipe Dessoude ne s’attend quant à lui pas à un miracle. Vainqueur avec Kun Liu de deux étapes l’année dernière, les ambitions du Team sont cette fois-ci plus mesurées. En effet, il s’engage sur ce China Grand Rally 2014 avec une voiture refaite à neuve, et profitera du rallye pour effectuer une batterie de tests en prévision des courses futures.
 
Du côté des motos, la course est plus ouverte que jamais. La victoire et les places sur le podium devraient se jouer entre les deux motos du Team Jincheng, préparées par Gérard Anthony d’ « Atelier du Désert » déjà présent sur le China Grand Rally 2013, et les trois de Honda. Vainqueur de deux spéciales l’année dernière, le quadeur AiDong Hu entend bien jouer les trouble-fêtes et bousculer les motards.
 
Aujourd’hui, dimanche 31 août, les engagés se sont dirigés au petit matin vers la cérémonie d’ouverture du China Grand Rally 2014 où une foule des grands jours les attendait. Surplombée par la Grande Muraille, l’arche du China Grand Rally a vu défiler pendant un peu plus d’une heure chacun des concurrents. Cette cérémonie très rythmée et entrecoupée par plusieurs démonstrations de troupes folkloriques, a été diffusée en direct et en intégralité devant les caméras de la chaîne publique CCTV-5, diffuseur officiel de l’événement. Dans la soirée, les concurrents ont rejoint Hangjinqi après une longue liaison de plus de 700 kilomètres qui les a conduit au bord des pistes.
 
Au programme demain la première spéciale du China Grand Rally 2014. Une étape de 580 kilomètres, dont 198 en secteur chronométré, avec déjà beaucoup de sable dont un cordon de dunes de 50 kilomètres à franchir. Après 260 kilomètres de liaison, l’arrivée sera jugée à Alxa Zuoqi en Mongolie Intérieure, lieu du bivouac du jour.

Jeudi 4 Septembre 2014

Dans la même rubrique :
< >